Oublie avec moi

Publié le par danse-avec-les-mots

oublier

 

 

OUBLIE AVEC MOI

 

 

Telle une fleur fragile
Qui s’ouvre au soleil d’avril,
Je t’ai vue naître un jour
A la lumière de mon amour.


Si belle, si douce, et pourtant,
Tu as dans tes yeux d’enfant
Une ombre de tristesse,
Manque d’amour et de tendresse.


Viens, oublie tout ça.
Viens avec moi et t’en fais pas.
Je ne veux pas te cueillir, mais te voir libre.
Regarde-moi, amour, je suis là
Près de moi, laisse-toi vivre.
Prends ma main, oublie avec moi.


Douleurs enfouies dans ton cœur,
Toutes ces peines qui te désarment,
Je veux les effacer, t’apprendre le bonheur.
Te voir sourire à l'abri des larmes.


Dans tes yeux voir le soleil.
Ouvrir ton cœur à l’oubli,
Et ton corps, tendre merveille,
L’envoler vers des plaisirs infinis.


Tu es si douce, petite fleur d’amour,
Et sur un pétale, cette goutte d’eau,
Me renvoie, tel un miroir, un écho,
Ton éveil à un nouveau jour.


N’aies pas peur, petite fleur sauvage.
Je suis là dans ton espace.
Plus d’ombre, plus de nuages.
Rien que l’amour à la place.
Viens, oublie tout ça.
Regarde-moi, et t’en fais pas.
Je ne veux pas te cueillir, mais te voir libre.
Regarde-moi, amour, je suis là
Près de moi, laisse-toi vivre.
Prends ma main, oublie avec moi.

Publié dans Carnets intimes

Commenter cet article